Edition 2020-2021

l’excellence de la musique de chambre

Direction artistique: Pierre-Kaloyann Atanassov

Grande salle de l’Hôtel de Ville de Sceaux

Les concerts des 14 – 15 novembre et 5 décembre 2020
ainsi que celui 
du 16 janvier 2021
ont été reportés  en mai
tout comme le spectacle « Bout’schub » du 6 février

Le concert du quintete Syntonia prévu le 6 février 2021
est annulé et reporté à la saison prochaine
tout comme « A vous la scène » du 14 novembre 2020


Voir ci-dessous

Annulé – reporté en 2021- 2022
« A vous la scène »
samedi 14 novembre à 11h30
Master class dispensée par Pierre-Kaloyann Atanassov au duo Watrin-Provansal
(violoncelle piano) suivi d’un concert de midi par le duo.
Co-produit avec ProQuartet dans le cadre de son action en direction des amateurs de haut niveau
Sonate de Chostakovitch pour violoncelle et pianoEntrée libre

 

Reporté au samedi  15 mai 2021  à 17h30
Trio Atanassov – Amatis Piano Trio
Samedi 5 décembre 2020
 Concert susceptible d’être redoublé, selon le nombre de réservations enregistrées. 
En raison de l’indisponibilité du Trio Amatis, programme légèrement modifié . Le Trio Amatis sera réinvité en 2021-2022
Trio Atanassov : Perceval Gilles (violon), Sarah Sultan (violoncelle), Pierre-Kaloyann Atanassov (piano)

Célébration Beethoven : « Recevez des mains de Haydn l’esprit de Mozart ».

Un programme  original imaginé autour du conseil du comte Waldstein qui incite par ces mots le jeune Beethoven à partir à Vienne .

Trio Atanassov                                                           ©Andrej Grilc
Amatis Piano Trio                                    ©Marco Borggreve

Les deux trios se rencontrent à Graz en Autriche au cours du concours international « Schubert et la musique contemporaine » en 2015. Une amitié se tisse alors entre les six musiciens.
Le trio Amatis mettra en miroir le premier trio composé par Beethoven avec son célèbre et l’ultime trio « A l’archiduc », mettant
en lumière l’évolution créatrice du compositeur puisque dix-sept ans séparent les deux œuvres.

Le trio Atanassov  rendra hommage à « Papa Haydn » avec l’un des quarante et un trios écrits par le compositeur pour cette formation, ainsi qu’à son illustre élève Mozart. Si Beethoven ne fut finalement pas l’élève de Haydn, il fut cependant inspiré par l’esprit de Mozart et composa notamment plusieurs variations pour violoncelle sur des airs d’opéra de son aîné, y démontrant son don incontesté dans l’art de la variation. Le concert se terminera par l’un des plus célèbres trios de Beethoven   surnommé « Les esprits » (Geister-Trio)… Esprit viennois assuré!
Mozart : trio K548 en do majeur, Haydn trio Hob XV :28 en mi majeur, Beethoven :  variations sur l’air de Mozart « Bei Männern, welche Liebe fühlen » pour violoncelle et piano  et trio op 70 n°1 « Les Esprits »

 

Reporté au dimanche  16 mai 2021  à 17h30
Récital de piano par Laurent Cabasso
Samedi 14 novembre et dimanche 15 novembre 2020.
Concert susceptible d’être redoublé, selon le nombre de réservations enregistrées.

    

Artiste au sens le plus noble du terme, le pianiste Laurent Cabasso est salué pour son « instinct poétique » (Le Monde) dans « un engagement souverainement personnel » (Télérama).
Auteur d’un enregistrement des sept toccatas pour clavier de Bach à paraître en octobre 2020 (sous le label Paraty), Cabasso associe l’une d’entre elles à deux monuments (deux chefs-d’œuvre) de la littérature pianistique, la sonate n° 16 de Beethoven composée après le testament de Heiligenstadt et l’une des trois dernières grandes sonates de Schubert écrite moins de deux mois avant la mort du compositeur.
J-S. Bach : Toccata en ré majeur BWV 912 ; Beethoven : sonate n° 16; Schubert : sonate n°20 D959

 

Reporté au samedi  22 mai 2021  à 17h30
Echéa Quartet  (Grande-Bretagne)
Samedi 16 janvier 2020  à 17h30

Concert susceptible d’être redoublé, selon le nombre de réservations enregistrées. 

Aliayta Foon-Dancoes (violon), Rosa Hartley (violon), Clara Loeb (alto), Eliza Millett violoncelle

Lors du « tremplin des jeunes quatuors » qu’il remporte en 2019 à la Philharmonie de Paris, le quatuor Echéa est remarqué par Pierre-Kaloyann Atanassov alors au jury.          

Echéa Quartet                                                                                                                                                                          

Ces quatre talentueux artistes, originaires de Grande Bretagne et des Etats Unis, sont habités par un enthousiasme communicatif. Ils nous offrent trois courtes et spirituelles pièces de Stravinsky qui côtoient deux maitres incontestés du répertoire pour cette formation : Haydn avec l’ op. 76 n°1 qui fait partie de ses ultimes quatuors et Beethoven qui, avec le 12ème op 127, ouvre la prodigieuse série de ses cinq derniers quatuors.
Haydn : quatuor Op. 76 n°1 ; Stravinsky : trois pièces pour quatuor à cordes ; Beethoven : quatuor n°12 op.127

 

Reporté au dimanche matin  16 mai 2021  à 11h30
BoutSchub’ : spectacle   « Loup es-tu là »?
Samedi 6 février 2021 à 15h

 

               Jérémie Honnoré et François Castang                                                   

avec Jérémie Honnoré piano et François Castang récitant
musique et adaptation: Lionel Ginoux et Benoît Menut

« Loup es-tu là ? » est un spectacle musical pour les enfants à partir de six ans.        Il présente « La chèvre de M. Seguin » et le conte russe « Un loup affamé » mis en musique respectivement par deux merveilleux compositeurs, Lionel Ginoux et Benoît Menut, sur un projet du pianiste Jérémie Honnoré qui interprètera ce programme en compagnie de son complice François Castang récitant.
Spectacle pour petits et grands, à voir en famille. Durée 50 minutes. 

 

Annulé – Reporté en 2021 2022
Quintette Syntonia
Samedi 6 février 2021  à 17h30
Stéphanie Morally (violon), Thibault Noally (violon), Caroline Donin (alto), Patrick Langot (violoncelle), Romain David (piano)

Syntonia tient une place à part dans l’univers de la musique de chambre.
Fondé en 1999, l’ensemble est aujourd’hui en France l’unique quintette avec piano constitué 

Quintette Syntonia                                                        © Masha Mosconi

Ce sont cinq musiciens qui mènent une riche carrière musicale personnelle tout en accordant la priorité à cet ensemble. Ils proposent deux grandes figures du romantisme avec l’inspiration aux couleurs slaves de Dvořák et le quintette passionné de Franck pour lequel Syntonia a été élu « meilleure interprétation » par la Tribune des critiques de disques sur France Musique.
Dvořák
 : quintette n°2 op 81 ; Franck : quintette

 

Samedi 6 mars 2021  à 17h30
Le quatuor Taurus et Ronald Van Spaendonck
Wietse Beels (violon), Liesbeth Baelus (violon), Vincent Hepp (alto), Martijn Vink (violoncelle). Ronald van Spaendonck (clarinette)

En 2012, quatre musiciens renommés de Belgique et de Hollande s’unissent pour la grande aventure du quatuor à cordes. Le succès est immédiatement au rendez-vous et le quatuor Taurus est engagé dans les plus grandes salles européennes.
Il nous livre l’ultime et bouleversant quatuor de Schubert où le compositeur semble être allé au bout de ses facultés créatrices.

   Taurus Quartet
Ronald Van Spaendonck clarinette

 

 

 

 

 


Puis le quatuor Taurus s’associe à l’un des plus grands clarinettistes d’aujourd’hui, Ronald Van Spaendonck, dans l’un des derniers chefs d’œuvre de la musique de chambre de Brahms, sorte de testament musical du compositeur.
Schubert : quatuor n°15 ; Brahms : quintette avec clarinette

 

Samedi 3 avril 2021  à 17h30
Olivia Gay violoncelle et Pierre-Kaloyann Atanassov piano

Origine[s]

Origine[s] reprend le titre du 2ème disque d’Olivia Gay paru en 2019.
Violoncelliste atypique aux choix personnels hors des sentiers battus, Olivia Gay est reconnue pour sa « remarquable et désormais caractéristique plénitude de son » (Le Figaro).

Olivia Gay violoncelle      ©Manuel Braun
Pierre-Kaloyann Atanassov  ©Andrej Grilc

Elle s’associe au pianiste Pierre-Kaloyann Atanassov passionné comme elle par le lien étroit qui unit musiques savantes et sources populaires.
Ils nous proposent ce programme original qui dévoile la faculté des compositeurs à nourrir leurs œuvres par l’assimilation de leur propre folklore ou celui d’autres pays : chansons populaires allemandes, thèmes hébraïques, rythmes et modes bulgares…
Schumann : « cinq pièces dans le style populaire » ; Ernest Bloch : « from Jewish life » ; Bartok : « deux danses sur des rythmes bulgares » ; Pantcho Vladiguerov « Chanson » (extrait de la suite bulgare) ; Zlatev-Cherkin : « Sevdana » ; Nadia Boulanger : « danse espagnole » ; Debussy : sonate.