Edition 2019-2020

l’excellence de la musique de chambre
Direction artistique: pierre-kaloyann atanassov

Six concerts, à raison d’un par mois, le samedi à 17h30, d’octobre à avril
Grande salle de l’Hôtel de Ville de Sceaux, en cœur de ville.

Nouveauté:  à 15h, « Bout’Schub »,  spectacle musical pour les enfants à partir de six ans
voir détail à la date du 18 janvier 2020.


Samedi 12 octobre 2019
Stéphanie-Marie Degand violon et Christie Julien piano

1er concert du cycle Made in Franz

Représentante exceptionnelle du violon français, fondatrice et chef de « la Diane française », pédagogue recherchée, Stéphanie-Marie Degand est l’une des rares violonistes à maitriser les codes d’un répertoire allant du XVII° siècle à aujourd’hui. Associée à sa complice Christie Julien, partenaire privilégiée sur scène comme au disque, la voici dans un duo « so french » (titre de l’un de leurs albums) où l’inspiration créatrice ne le cède en rien à la virtuosité. Avec en prélude un merveilleux dialogue schubertien dans l’une de ses rares œuvres pour cette formation.

Schubert : Fantaisie en ut D 934 ; Saint-Saëns : Introduction et rondo capriccioso ;
Franck : Sonate ; Ravel : Tzigane

 

Samedi 16 novembre 2019
Muza Rubackyté piano

 « Les deux Franz »

Enfant prodige, virtuose internationale, personnalité engagée récompensée par les plus hautes distinctions dans son pays, directrice artistique du Festival de Vilnius, la pianiste lituanienne voue une prédilection à Liszt. Elle propose un programme original réunissant Schubert et Liszt. Ce dernier consacra plus de la moitié de ses œuvres à des adaptations ou paraphrases d’autres compositeurs qu’il admirait et notamment la transcription de quelque cinquante-huit lieder du compositeur viennois : une escapade schubertienne, revisitée par l’impétuosité de Liszt.

Schubert : Impromptu op.90 N°3 ; Schubert/Liszt : Soirées de Vienne Valse Caprice N°6, sept Lieder;
Liszt : Première année de Pèlerinage (Suisse).

 

Samedi 7 décembre 2019       Concert présenté par  Frédéric Lodéon
Trio AtanassovManuel Vioque-Judde, Benoît Levesque
2ème concert du cycle Made in Franz
Perceval Gilles (violon), Sarah Sultan (violoncelle), Pierre-Kaloyann Atanassov (piano)
Manuel Vioque-Judde(alto) et Benoît Levesque (contrebasse)

              Trio Atanassov

Manuel Vioque-Judde alto

Benoît Levesque contrebasse        

Le Trio Atanassov s’associe à deux jeunes artistes d’excellence – Manuel est révélation classique Adami 2017 et lauréat de la fondation Banque Populaire, Benoît est contrebasse solo de l’Opéra Orchestre National Montpellier et membre fondateur de SpiriTango Quartet – pour mettre en miroir l’une des œuvres les plus emblématiques de Schubert avec l’élégance et la finesse à la française dont le Trio est un représentant reconnu. Il nous dévoilera un Debussy comme on ne l’attend pas, une œuvre intense de Chausson et le petit bijou de la jeune Lili Boulanger disparue prématurément.
Un programme original, éclairé par les propos d’un artiste et journaliste renommé et qui illustre la sortie du nouvel album du Trio « chic à la française ».

 Debussy : trio ; Ernest Chausson : pièce op 39 pour violoncelle et piano ;
Lili Boulanger : « D’un matin de printemps » ; Schubert : quintette « La truite » D 667.

Frédéric Lodéon
Parrain de la Schubertiade de Sceaux
présentera le concert du 7 décembre 2019

 

Samedi 18 janvier 2020       « Dix mains pour un piano »
Alain Planès et ses anciens élèves du CNSM de Paris
3ème concert du cycle Made in Franz

Alain Planès                                                           Simon Zaoui  

                                     Natacha  Kudritskaya

François Pinel  

Pierre-Kaloyann Atanassov  

Soliste, chambriste, accompagnateur, pédagogue, amateur de peinture et amoureux de poésie, Alain Planès est un artiste atypique qui a marqué et inspiré ses étudiants au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Quatre d’entre eux, menant une carrière de soliste ou/et chambriste, se joignent à lui pour un moment de musique et d’amitié à quatre mains, autour de Schubert bien sûr, dont Alain Planès est un interprète renommé, mais aussi d’un florilège d’œuvres françaises. Une soirée à l’image des Schubertiades à Vienne.

Schubert : Variations D.813 et D.624, Rondo D.951 ; Bizet : jeux d’enfants, Fauré : Dolly ;
Ravel : Rapsodie espagnole ; Satie : morceaux en forme de poire.

 Samedi 18 janvier 2020    à 15 h  « Bout’Schub« 
Spectacle musical à destination des enfants (dès six ans)
« Les contes de Ma mère l’Oye »
Pierre-Kaloyann Atanassov et François Pinel piano à quatre mains
Avec la participation
d’un petit champion de la lecture scéen.

Maurice Ravel écrivit la suite enfantine Ma Mère l’Oye en 1910 à l’intention des enfants de ses amis. Elle témoigne du goût du musicien pour une thématique « enfantine » que l’on retrouvera également plus tard dans L’Enfant et les Sortilèges. Les contes qui l’ont inspiré seront lus par un petit champion de lecture. Ce spectacle de quarante-cinq minutes à voir en famille se terminera par un goûter.

 

Samedi 29 février 2020
Quatuor Hermès
Omer Bouchez (violon), Elise Liu (violon), Yung-Hsin Lou Chang (alto), Anthony Kondo (violoncelle).

En près de dix années d’existence, le Quatuor Hermès s’est hissé au rang des quatuors français désormais incontournables et rayonne dans le monde entier : sa florissante carrière le mène ainsi aux quatre coins de l’Europe, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud, au Maroc, ou encore en Egypte ou au Kazakhstan.
Ce sont trois siècles de musique, et notamment l’un des sommets de l’art schubertien, qu’illuminera le charisme exceptionnel de ces quatre jeunes artistes qui ont été récompensés par de nombreux premiers prix internationaux.

Haydn : quatuor op. 20 n° 4 ; Janáček : quatuor n°2 « lettres intimes » ;
Schubert : quatuor « la jeune fille et la mort ».

 

Samedi 25 avril 2020 à 17h30
Quatuor Taurus et Ronald van Spaendonck, clarinette
Wietse Beels (violon), Liesbeth Baelus (violon), Vincent Hepp (alto), Martijn Vink (violoncelle).
Ronald van Spaendonck clarinette

                                                    Quatuor Taurus         

                                                                                                                Ronald van Spaendonck

En 2012, quatre musiciens renommés en Belgique répondent à leur désir musical le plus profond en s’unissant pour la grande aventure du quatuor à cordes. Le succès du quatuor Taurus est immédiatement au rendez-vous avec des engagements dans les plus grandes salles européennes.
Pour annoncer « l’année Beethoven », il interprète le quatuor n° 12 qui inaugure la série des derniers quatuors du compositeur.
Puis, associé à l’un des plus grands clarinettistes d’aujourd’hui, il clôturera la deuxième édition de La Schubertiade par l’un des chefs d’œuvre de la musique de chambre de Brahms.

Beethoven : Quatuor n°12 op 127 ; Brahms : quintette avec clarinette.

Programme susceptible de modifications