Édition 2024-2025

Les concerts ont lieu à l’hôtel de ville de Sceaux, 122 rue Houdan, le samedi.
Sauf celui du 16 novembre, exceptionnellement au cinéma Le Trianon
(3 bis rue Marguerite Renaudin à Sceaux)

Soirée complicité :

Duo Lonca-Alberto & Rigutto ©Michael Mann

SAMEDI 12 OCTOBRE 2024 – 17h30
DUO LONCA-ALBERTO & RIGUTTO Piano à quatre mains 
Avec Audrey Lonca-Alberto et Paolo Rigutto
Schubert, Liszt, Satie, Tailleferre, Gershwin

lien d’écoute du duo sur France Musique dans Schubert : http://paolorigutto.com/duo_lonca-alberto-rigutto/

Audrey et Paolo, complices sur scène comme à la ville, décident de se produire en duo en 2010.
Tous deux solistes par ailleurs, ils ont à cœur de laisser s’exprimer l’identité de chacun au sein de leur duo. Ainsi leurs deux personnalités nourrissent leur jeu à quatre mains dans un travail de musique de chambre et de recherche poussé, où s’allient complicité et entente musicale.
Après Lebensstrüme (orages de la vie) d’un Schubert au sommet de son art puis le romantisme de Liszt dans son célèbre poème symphonique « Les préludes », le duo nous convie à un rendez-vous musical festif des années folles entre Paris et New-York avec notamment le fameux « Un américain à Paris » de George Gershwin.

Soirée « Prélude, choral et fugue » :

Laure Brunou ©Jean-François Mazelier

SAMEDI 16 NOVEMBRE 2024 – 17h30  Exceptionnellement au cinéma Le Trianon *
Concert et cinéma autour de César Franck et Luchino Visconti. 

À 17h30 récital de Laura BRUNOU piano
Mendelssohn (prélude et fugue), Debussy (suite « Pour le piano »),
Franck (prélude, choral et fugue).

A 18h30 projection du film « Sandra » de Luchino Visconti (musique du film: prélude, choral et fugue de Franck)

lien d’écoute de Laura (19 ans) dans Fauré  https://www.youtube.com/watch?v=0vdlJLWYUsM
* adresse du cinéma Le Trianon: 3 bis rue Marguerite Renaudin à Sceaux

A vingt ans, alors qu’elle est étudiante au CNSMDP de Paris, Laura collectionne déjà les 1ers prix dont celui du Concours International César Franck à Bruxelles, ce qui lui permet de se produire en soliste avec orchestre. C’était donc la pianiste toute désignée pour nous interpréter « Prélude, choral et fugue » de Franck, œuvre phare et fil rouge de cette soirée.
Dès sa 1ère audition à Paris en 1884, cette composition remporte un immense succès. C’est l’œuvre que l’on entend tout au long du film « Sandra » de Visconti, le retour des passages les plus marquants de la partition permettant au cinéaste d’évoquer l’obsession du passé à laquelle est en proie l’héroïne.
Une soirée hors des sentiers battus qui souligne l’importance de la musique dans l’art cinématographique.

Soirée autour du pianoforte :

SAMEDI 14 DECEMBRE 2024 – 17h30
Jérôme HANTAÏ pianoforte, Marc HANTAÏ flûte, Alix VERZIER violoncelle
Jean-Chrétien Bach, Mozart, Haydn, Beethoven 

Marc Hantaï ©Jean-Baptiste Millot
Jérôme Hantaï ©Agnès Deschamps

Alix Verzier ©Juliette-Le-Maoult

Ce trio familial, réputé dans l’interprétation et la recherche musicale sur instruments d’époque, nous plongera dans l’atmosphère qui régnait à Vienne dans la 2ème moitié du XVIII° siècle. C’est en effet en 1777 que Mozart découvre et s’enthousiasme pour le pianoforte, instrument tout nouveau alors.
Si la sonate et le trio que nous entendrons, écrits par Mozart à l’âge de 9 ans, sont à l’origine pour clavecin, les deux trios de Haydn composés entre 1784 et 1790 ont été très certainement pensées pour pianoforte, tout comme les variations pour violoncelle et piano de Beethoven (sur un air de La flûte enchantée) écrite à l’aube du XIX° siècle.
Nul doute que l’on sentira planer l’âme du classicisme dans toute sa beauté originelle au cours de cette soirée intimiste.

Soirée prodiges :

SAMEDI 11 JANVIER 2025 – 17H30
Élise BERTRAND violon et Gaspard THOMAS piano
Bach (sonate BWV 1015), Beethoven (Sonate « à Kreutzer »), Enesco (sonate n°2), Bartók (sonate n°2).

lien d’ écoute du duo dans une œuvre d’Elise Bertrand (révélation 2024 aux Victoires de la musique) : https://www.youtube.com/watch?v=GG2r32ctcTs

Duo Elise Bertrand
et Gaspard Thomas

@Graigue photography

« La valeur n’attend point le nombre des années ».
La passion pour la musique de chambre et l’écriture rapproche Élise, qui n’a alors que 17 ans, de Gaspard lorsqu’ils fondent leur duo en 2017 au CNSMD de Paris. Le programme proposé reflète par sa riche diversité l’étonnante palette de leurs talents : violoniste virtuose (nominée révélation soliste instrumental aux Victoires de la Musique 2024), pianiste, Élise compose également depuis son plus jeune âge. Publiées par Billaudot et Klarthe, ses pièces sont commandées par des ensembles et instrumentistes éminents, des concours, des institutions et font l’objet d’émissions sur France Musique, Radio Classique et ARTE Concert. Quant à Gaspard, Talent Adami classique 2024, en résidence à la fondation Singer-Polignac, lauréat de plusieurs prix internationaux et également compositeur, il mène lui aussi une carrière de soliste et de chambriste.
Ensemble, ils sont lauréats de l’Académie Philippe Jaroussky, des fondations Banque Populaire, Safran, l’Or du Rhin et Société Générale.
Un duo de jeunes étoiles inspirées à ne manquer sous aucun prétexte.

Soirée lyrique :

SAMEDI 8 FEVRIER 2025 – 17H30
Duo Contraste: Cyrille DUBOIS Ténor et Tristan RAËS piano
Mélodies de Bizet, Chausson et Fauré. « Histoires naturelles  » de Ravel.

Duo Contraste : Cyrille Dubois et Tristan Raës ©Jean-Baptiste Millot


Lien d’écoute du duo Contraste dans Bizet (C. Dubois : Révélation lyrique 2014 aux Victoires de la musique) 
https://www.youtube.com/watch?v=HMAv7iQQNTc

Cyrille Dubois est considéré comme l’un des meilleurs ténors français de sa génération. La ductilité de son timbre, sa maîtrise des nuances, son infinie musicalité et son étonnante diction lui permettent de balayer un large spectre du répertoire lyrique, du Baroque à la musique contemporaine. Révélation lyrique 2014 aux Victoires de la Musique, sa carrière le mène sur les plus grandes scènes d’Europe, de la Scala de Milan à l’Opéra de Paris.
Mais sa grande passion réside dans l’interprétation du Lied et la Mélodie dont il se fait le chantre depuis de nombreuses années au sein du « duo Contraste » qu’il forme avec le pianiste Tristan Raës. Le duo est lauréat du Concours international Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger et triple lauréat du concours international de musique de chambre de Lyon (dont 1er prix et prix du public). Depuis les deux artistes sont invités autour du globe à diffuser le répertoire de la mélodie française (Palazzetto Bru-Zane de Venise, Opéra de Paris, Festival de St-Pétersbourg, Wigmore Hall de Londres, Moscou…).
Ils nous en offriront un magnifique exemple dans ce programme 100% français !

Spectacle Bout’Schub :

SAMEDI 15 MARS 2025 – Deux séances, horaires à définir
 « Les pieds dans les marais » – à partir de 3 ans – durée : 45 min.
Conçu par Philippe LAUNAY (guitare, chant, flûte, jaltarang, lithophone,
arc musical, tambours d’eau) et par Émilie LAUNAY-BOBILLOT (violon et voix).

lien teaser du spectacle https://www.youtube.com/watch?v=JIGVfoLRVoM

Robert, musicien cycliste et flûtiste en tournée, est tombé malencontreusement dans les marécages. Il y rencontre la fée Syrinx et ses amis insectes ou batraciens. La découverte de ce monde fragile l’entraine à converser avec le violon de la magicienne. Son jaltarang, son arc, sa guitare et ses tambours d’eau accompagneront de musiques aquatiques les épisodes facétieux de la vie des marais. Ainsi, de situations burlesques en surprises, contes et chansons répondent avec poésie à l’actualité écologique et à la menace du géant du grand béton.

Soirée quatuor outre-Manche :

SAMEDI 15 MARS 2025 – 17h30
KLEIO QUARTET (Grande-Bretagne) Quatuor à cordes
Yume Fujise et Katherine Yoon (violons), Jenny Lewisohn (alto), Eliza Millett (violoncelle)
Ce concert sera présenté par Pierre-Kaloyann Atanassov

Bach, Mozart, Bartók

Lien d’ écoute du quatuor au Concours international Karl Nielsen (1er prix) dans Beethoven:
https://www.youtube.com/watch?v=RC06hMV3fBc

Kleio Quartet ©Matthew Johnson

Kleio Quartet © Matthew Johnson

Premier prix et prix de l’œuvre contemporaine du Concours international de musique de chambre Carl Nielsen 2023, le Quatuor Kleio s’impose rapidement comme un quatuor reconnu à l’échelle internationale. Décrit par Alina Ibragimova comme « un merveilleux groupe de musiciennes engagées qui apportent assurance et fraîcheur à tout ce qu’elles jouent », il s’est formé à la Seiji Ozawa International Chamber Academy en 2019. Balayant trois siècles de musique, c’est un large panorama du quatuor à cordes que nous brosseront ces quatre jeunes femmes venues tout spécialement de Grande-Bretagne. Après l’émouvant choral de Jean-Sébastien Bach « Ô homme pleure ton grand péché » arrangé pour cordes, elles nous révèleront toute la lumière du 21ème quatuor de Mozart pour terminer par le brillant et redoutable quatuor n°5 de Béla Bartók dans une interprétation alliant finesse et fougue, à l’image de leur tempérament.

Soirée romantique :

SAMEDI 5 AVRIL 2025 – 17h30
Emmanuelle BERTRAND violoncelle et Pascal AMOYEL piano
« De rêverie en rhapsodie de Vienne à Budapest » Schubert, Brahms, Liszt, Popper

Lien d’écoute du duo aux Victoires de la musique 2022 dans Rachmaninov https://www.youtube.com/watch?v=KLsQ9If9FtY

« Tous deux grands tempéraments lyriques, l’archet d’Emmanuelle Bertrand et le clavier de Pascal Amoyel font musique commune, chacun respirant dans le souffle de l’autre, mettant sa voix dans son chant, seul corps, âme unique. Le Monde, M.A. Roux. Célébré par la presse pour son jeu d’une exceptionnelle sensibilité et d’une complicité fusionnelle, le duo formé par Emmanuelle et Pascal, partenaires à la ville comme à la scène, fête ses 20 ans.

Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel ©Philippe Matsas

Élue « Soliste instrumentale de l’année » aux Victoires de la Musique 2022, personnalité rayonnante et généreuse, Emmanuelle est une figure incontournable du violoncelle européen. Victoire de la Musique en 2005 dans la catégorie « Révélation Soliste Instrumental de l’année », Pascal se révèle être également un comédien hors pair dans des spectacles conçus par lui-même comme « Le pianiste aux 50 doigts » ou « Looking for Beethoven ».
Tous deux ont été élevés au grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
Ils clôtureront en apothéose la 6ème Schubertiade de Sceaux par un voyage musical romantique, dont la merveilleuse sonate Arpeggione de Schubert.